Coups de coeur à Lisbonne

Coup de coeur

Adeline A Lisbonne est une TOP application #FreeApp

03.10;21 Pop art, street art, design, Calçada Cem Art

30.09.21 Rentrée DECO chez Cartune Store

27.09.21 Location bicyclettes électriques, segway, Lisbon Segway Tours

26.09.21 Architectes d’intérieur, mobilier et concept store, Branco sobre Braco

25.09.21 Bijoux d’auteur, nature, Cristina R Nuno

21.09.21 TOOOOOP coiffeur mixte, Aurélio Ramos Hairdressers

22.06.21 Architecture, gastronomie, pouvoir de la femme, bijoux d’auteur,
Leonor Silva Jewellery

21.06.21 Fashion designer, homme, femme, enfant et autres, tissu wax, Roselyn Silva

19.06.21 Soins de la peau, Nu Skin Portugal

14.06.21 Artisanat, top émaux, made in Portugal, Cor do Cobre

13.06.21 Artisanat contemporain top, made in Portugal, Ponto Lx

12.06.21 Développement de l’enfant, Jeu & Jouet, éthique , Cristina Siopa

12.06.21 Festival de saveurs et de textures, O Frasco

11.06.21 Calme, terrasse, top cuisine japonaise, OnigiriA

10.06.21 Engagement qualité, relooking, Veronique boutique

09.06.21 Joaillier « en herbe » forgé, Lazaro Bonixe

08.06.21 Artisanat, pièces uniques, Inutil arts & crafts

07.06.21 Tapis, tapisserie, restauration, workshops, Inès Carrelhas,
Exposition « Mamaminha » (cancer du sein)

07.06.21 Dinosaures, végétal, en famille, Museu Nacional de História Natural e da Ciência

06.06.21 Artistes, artisans, créateurs, made in Portugal, Icon Shop

06.06.21 5 artistes, mot, lettre, image, exposition chez Ocupart

05.06.21 Mode, enfant (1-16 ans) confort, couleurs, made in Portugal, Pecegueiro & F.os

05.06.21 Fleurs, inspiration, poésie, Manuel Valencia, Galeria Sa da Costa

04.06.21 Concept multiple durable, recyclage, vêtements et accessoires, FERN,
Gate 1 sustainable gallery

03.06.21 Inspiration, magnificence, géni de la céramique, Antonio Lapa Vasconcelos

02.06.21 Luminescence de constellations, photographie expérimentale,
Fernando Marante

01.06.21 Coffee shop, magazines, tartines, excellent café, Hello Kristof

31.05.21 Aquarelles, humain, architecture, or, Maria Velasco Arboli

30.05. 21 Projets architecturaux de Luxe entre Sloane Properties et Manufactura
de Tapeçarias de Portalegre

29.05.21 Azulejos, art contemporain, galeria Ratton

29.05.21 Made in Portugal, Trufa Collection

28.05.21 Abat-jours sur mesure, à la carte, ABA Lamp Atelier

27.05.21 Bois d’olivier, céramiques, made in Portugal, Seven Hills Gift & Gourmet

26.05.21 TOP brocante et workshops (style anglais) (4) : peindre un meuble,
le transformer par technique transfert, moule ou tampon, Casa das Conchas

25.05.21 Origami, art japonais du plié, fourniture, déco et workshops à LX Factory

24.05.21 Fouta, serviettes et ponchos de plage, Futah Beach Towels

23.05.21 Ecole Boulle, objets et meubles, marqueterie, Le Faubourg Atelier

21.05.21 Où commence la fête ? Pimm Parties

20.05.21 Histoire du Portugal, Palacio Pimenta, Campo Grande

19.05. 21 Céramiste, journaliste, caricaturiste, museu Bordalo Pinheiro

15.05.21 Décoration maison + fabrication d’articles en papier et carton….
+ Marques internationales du luxe (seconde main)…


11.05.21 Surf, paddle surf, escalade… femme

Découvrez tous mes coups de cœur, identifiés en vert dans l’application gratuite :

Adeline en Terrasse, immobilier et rentrée 2020

Espiritode Portugal BY Adeline A Lisbonne

In your language / Na sua língua

Nous y sommes ! Petit retour en arrière,  mai 2020, le déconfinement, c’était la nouveauté des rencontres en terrasse (Adeline en Terrasse n°1 – 01/07/20). Autant d’occasion de présentation, de partage, de parler d’immobilier… d’échanger sur l’avenir d’Adeline A Lisbonne.

L’immobilier à Lisbonne, Clara Ribeiro… les « Adeline en Terrasse« 

Différentes contrariétés françaises m’ont menées à diversifier mes investissements à Lisbonne. En 2017, grâce à Erwan, ami de mon frère, professionnel de l’investissement immobilier entre Estoril et l’Andalousie, j’achetais un charmant petit duplex entre Anjos et Campo Mártires da Pátria.
En 2020, je suis sur un petit nuage entre « ma petite maison dans la praire » cédée à une autre femme de cheval, entraineur de chevaux de course, Stéphanie Nigge, ma future habitation à Caen, et mon « bucolique » appartement terrasse, rua Artur Lamas, l’idéal « à la française » afin de partager en toute discrétion. Cette fois-ci, c’est l’agent immobilier Clara Ribeiro, qui m’a aidé à remporter le gros lot !

Luisa et Clara

En 2018, lors d’une exposition collective dédiée aux femmes organisée au superbe Palacio Baldaya (Benfica), ce fut l’occasion de faire sa connaissance. En parallèle à ses quinze années d’agent immobilier à Lisbonne, elle est aussi une artiste sculpteur sur marbre. Lors de la livraison de mon coup de cœur, elle m’avait glissé sa carte de visite RE/MAX.
Dynamique, courageuse, ponctuelle aux rendez-vous, parlant couramment le français… Clara a répondu à toutes mes (nombreuses) demandes. Pour toutes ces raisons, je ne peux que vous encourager à la consulter.

Cependant, je ne remercierai jamais assez Erwan de m’avoir accompagnée lors de ma première expérience. Investir au Portugal, bien-sûr car les portugais sont incroyables (les épisode(s) du covid-19 l’ont rappelé au monde entier), mais ATTENTION, le business, c’est le business, les professionnels de l’immobilier portugais ne sont pas non plus des enfants de cœur notamment avec nos culture et législation différentes :
– la notion de « mur porteur » est à bien considérer selon le type de construction au Portugal ;
– les travaux communs gérés par le condominium, notamment extérieurs, non prévus lors de la dernière assemblée, doivent faire rebrousser chemin sinon la galère commence ;
– les qualités d’isolation phonique et thermique sont à demander ;
– le double vitrage portugais n’a souvent rien à voir avec notre référence française…
Un accompagnement « trié sur le volet », dont un avocat, me semble indispensable.

Analora, Florence et Jacky

Calçada Cem Art, Analora by Anne-Laure Pilet et Le Faubourg Atelier

Trois français qui me sont chers, l’occasion d’un nouvel « Adeline en Terrasse ». Enthousiastes, cools, sociables, je trouvais intéressant de les présenter.
Vous connaissez l’histoire de Calçada Cem Art (Entre Nous 15/11/19). Ce dont j’aimerai vous parler aujourd’hui c’est que chaque simple mais délicate intention peut changer le cours des choses. 

Grâce au geste de Florence, et à la suite de ce post, 200 téléchargements/24h de l’application Adeline A Lisbonne ont suivis (2000/an). J’ai rencontré Luisa, l’expérience Michelin… une amie aujourd’hui.
Ainsi, le collectif Espirito de Portugal et la nouvelle configuration de l’application Adeline A Lisbonne sont progressivement devenus réalité.
A l’ère des réseaux, l’intelligence collective devient une priorité.

Le bénévolat allège l’administration !

Intelligence collective
Espirito de Portugal est un réseau de commerces indépendants, TOP QUALITÉ, sélectionné, DIVERSIFIÉ*, qui vont faire leur propre promotion par l’intermédiaire de l’application gratuite Adeline A Lisbonne. Si j’y pensais depuis longtemps, il fallait trouver la bonne synergie : Mesdames merciii !
* interaction de multiples marchés

Action banale ? Pas vraiment. Ce fut à mon avis le manquement de toutes les villes qui ont vu leur prix de l’immobilier s’envoler grâce à leur TOP dynamique entrepreneuriale indépendante (et sociale), mais qui n’a pas su faire face à sa conséquence, l’assaut des grandes marques internationales (aux productions délocalisées ou/et aux budgets marketing exponentiels)…

Paradoxalement, l’indépendant doit apprendre à avancer uni, notamment avec l’aide de la géolocalisation qu’offre une application, associée aux multiples possibilités de déplacement d’aujourd’hui, l’adresse devient une notion de moindre importance face à la promotion de savoir faire et à la fiabilité des adresses.
Donc, félicitations à ces commerçants lucides qui remplacent ainsi les milliers d’euros dédiés à la communication individuelle (indisponible, et d’autant plus en période de Covid) par la promotion d’un réseau d’entreprises, authentiques, convoitées par les consommateurs.

Vivement mon retour à Lisbonne, le 16 septembre via Barcelone, la remise des stickers et flyers (A6) via de nouveaux « Adeline en Terrasse » (par groupe de 10, covid oblige). Rendez-vous de chefs d’entreprise, du commerce indépendant qui laisse peu de temps à la découverte d’une ville qui bouge, qui tremble… L’union, c’est la force !

>>> 7 événements Facebook du 18 septembre au 25 septembre

Analora et Florence @calçada_cem_art

Analora by Anne-Laure Pilet (vente en ligne)

J’ai remarqué le travail d’Analora par son intérêt porté à mon Instagram. Nous nous sommes rencontrées chez Lucien Blondel dont elle apprécie la dynamique, l’intelligence collective, accompagnée de son redoutable webmaster Joao de Vasconcelos (celui qui résout nos problèmes avant de répondre à nos besoins notamment, conception et création de site web de vente en ligne) ; « d’une pierre trois coups » !
Anne-Laure a parcouru le monde et travaillé dans l’univers de la communication, du marketing et de la publicité pour Publicis, Havas, DDB… Plus particulièrement autour de mono budget de marques telles Lancôme, Lacoste… Bénéficiant de l’expérience de tous les métiers professionnels accompagnant la création, l’image d’une marque, elle a rejoint Lisbonne en 2019 (après six années passées en Chine), souhaitant y promouvoir des artistes qui prônent la simplicité, l’excellence, la douceur, la poésie, le raffinement…
Toutes les pièces présentées sont des créations uniques, faites a la main : céramiques, décoration, textile, bijoux….

Les 8, 9 et 10  octobre  2020, Analora organisera une exposition collective autour du thème du JARDIN. Cinq artistes : Le Cabinet de Porcelaine, Elsa Rebelo, Iva Viana, Fatima Lopo de Carvalho, Weronika Anna Rosa.
Praça do Principe Real, 18

Jacky Cavallari, le Faubourg Atelier (vente en ligne) et le  Coletivo MAD 126

J’ai rencontré Jacky et ses pièces marquetées sur un marché artisanal. Belles et délicates, vous craquez ! Les rencontres se succèdent et vous apprenez, enfin, ses cinq années passées à l’École Boulle, sa préférence à la marqueterie. Le Professionnalisme s’explique toujours !
Expatrié 12 années au Brésil, et depuis 2018 à Lisbonne, Jacky, par similitude et normalisation visuelle, propose une relecture par placage, une réévaluation de l’utilisation du bois en tant que revêtement. Il y associe d’autres matériaux d’une grande richesse graphique tels la paille, le laiton et la loupe, donc à la marqueterie, mais aussi à la gravure et à d’autres traitements de surface.
La rentrée de Jacky sera collective grâce à la création du collectif MAD 126 (rua da Madalena 126). Coletivo MAD 126, point de rencontre de créateurs de différentes nationalités (Portugal, Brésil, Cap Vert et France) et techniques (illustration, broderie, céramique, marqueterie) qui malgré le tout virtuel prôné pour cause de pandémie, continue de croire et de parier sur les rencontres, et le contact avec l’œuvre en direct.
En cours d’année, des lancements de nouveaux créateurs seront organisés (quand la pandémie le permettra) : « Il faut être un peu fou (MAD) pour se lancer dans ce type de projet en ce moment ! »

En partenariat avec la Galeria Bem Escasso (Campo Grande 82C – inauguration prévue en septembre), ce sera l’occasion d’exposer une ligne de bijoux marquetés.
Projet 2020/2021 : une exposition des métiers d’arts dédiée au bois (ébénisterie, marqueterie, sculpture, tournage…). Nous sommes au niveau de la consultation afin de savoir comment ? avec qui ? et où elle sera organisée ?

Conséquences du covid-19

Quantité de boutiques seront vides en cette rentrée 2020… ainsi les loyers baisseront à Lisbonne, et sonnera l’heure de la reprise, car la nature n’aime pas le vide. Un remake de 2010 pour les portugais. C’est triste mais les excès se régularisent ainsi.
« Espirito de Portugal » restera solidaire envers ses partenaires « sans adresse temporaire », geste aussi d’intelligence collective.

A très bientôt parmi vous.