ANA Belém’s Designers

Ecrit avant épisode Covid-19 / Written before Covid-19

Ana Romero (online) & Ana Jésus (online)

Belém is the « new » cultural district of Lisbon, but not that, designers develop their activities there, in particular two talented Portuguese women:
Ana Romero | Ana Romero Collection, Centro Culturel Belém
Ana Jesus | From Hand, Rua da Junqueira 362 (opposite MAAT)

Design graphique, New York & Lisbonne, Ana Romero Collection

Si Ana Romero étudie à la Faculdade de Belas-Artes à Lisbonne (2006), c’est New York qui lui « offre » ses premiers succès. « Après y avoir travaillée pour un studio de design international et des grandes marques anglo-saxonnes, j’ai souhaité prendre mon indépendance. Ma première collection est prête, un design graphique chamarré aux antipodes des couleurs sombres en vogue dans les années 2010. Un lancement fulgurant grâce aux synergies new-yorkaises. En fait, à la suite d’un isolement total, je capitalise sur ma présence au salon International Contemporary Furniture Fair (ICFF) où la grande enseigne Barneys y repère ma collection. Leurs flashs online suivent. C’est une expérience que je souhaite à tous, c’est fantastique, vous devenez l’invité du talkshow Gossyp Girl… votre travail est sublimé.

Forte de cette expérience, mon mari revenant en Europe, puis au Portugal, je retiens l’idée de présenter ma collection au Centro Culturel de Belém où nous nous sommes rencontrées. »

En effet, depuis le printemps 2019, je porte les « carrés » en soie de la collection Ana Romero. J’adore leurs couleurs, leurs différents motifs qui se marient facilement à ma garde-robe sans occulter leur qualité prix remarquable. « Ana raconte des histoires colorées. Dans mon travail, la couleur parle plus fort que les mots. ».
Le showrom associe également la ligne Claus Porto que j’affectionne tant (Entre Nous n°1). Les sacs Maria Maleta ainsi que les céramiques Elsa Rebelo et Maria Castel Branco, tradition, design, les valeurs portugaises.

If Ana Romero studied at the Faculdade de Belas-Artes in Lisbon (2006), it was New York who « offered » her first successes. « After working there for an international design studio and major Anglo-Saxon brands, I wanted to gain my independence. My first collection is ready, a graphic design brimming with the dark colors in vogue in the 2010s. A Dazzling launch thanks to New York synergies. In fact, following a total isolation, I capitalize on my presence at the International Contemporary Furniture Fair (ICFF) where the big Barneys brand locates my collection. Their online flashes follow. It’s an experience that I wish everyone, it’s fantastic, you become the guest of the Gossyp Girl talkshow … your work is sublimated. With this experience, my husband returning to Europe, then to Portugal, I retain the idea of ​​presenting my collection at the Centro Culturel de Belém where we met.  » In fact, since spring 2019, I have been wearing the silk « squares » from the Ana Romero collection. I love their colors, their different patterns which blend easily with my wardrobe without hiding their remarkable price quality. « Ana tells colorful stories. In my work, color speaks louder than words. ». The show also combines the Claus Porto line that I love so much (Entre Nous n ° 1). The Maria Maleta bags as well as the Elsa Rebelo and Maria Castel Branco ceramics, tradition, design, Portuguese values.

Handmade, décoration de la maison, From Hand by Ana Jésus

Passionnée de décoration et de textile en particulier, Ana Jésus étudie à la faculté IADE à Lisbonne. Lors d’un stage, la pratique prend le pas sur le diplôme final, car Ana est enthousiaste à la réalisation de vitrine pour les plus grandes marques portugaises. Ainsi, elle est débauchée par Traces of Me* pour laquelle elle travaille une quinzaine d’années entre vitrines, salons internationaux… et création.
L’arrivée d’une petite fille, Francesca, change la donne, la fin des tours du monde sonne le glas. La logique mène à trouver son indépendance, ce qui sera le cas en 2019, avec l’ouverture d’un premier magasin proche de Sintra puis, à Belém.

Passionate about decoration and textiles in particular, Ana studies at the IADE faculty in Lisbon. During an internship, practice takes precedence over the final diploma, because Ana is enthusiastic about the creation of a window for the biggest Portuguese brands. Thus, she was poached by Traces of Me * for which she worked for fifteen years between shop windows, international fairs … and creation. The arrival of a little girl, Francesca, changes the game, the end of the round the world sounds the death knell. Logic leads to finding independence, which will be the case in 2019, with the opening of a first store near Sintra and then in Belém.

TOP Déco 1 Adeline A Lisbonne @decorativeart_pjonet
Les idées sont originales, les matériaux organiques, à Bélem Ana est notre interlocutrice directe… La boutique inspire, est structurée, optimisée… nous pourrions croire qu’elle a fait des vitrines toute sa vie ! Les couleurs sont sublimées face à des tons neutres, un qualité prix ReMarQuable…
Attention et délicatesse portugaise, tout ce j’aime.
L’espace présente aussi la délicate collection de bijoux MVG Jewelry, les véritables bougies traditionnelles 1889, les bloc-notes livre old fashion de Lamali (Paris). J’adooore !

TOP Deco 1 Adeline A Lisbonne @decorativeart_pjonet The ideas are original, the organic materials, at Belém Ana is our direct interlocutor … The shop inspires, is structured, optimized … we could believe that she made windows all her life! The colors are sublimated in front of neutral tones, a quality ReMarQuable price … Attention and Portuguese delicacy, everything I like. The space also presents the delicate collection of jewelry MVG Jewelry, the real traditional candles 1889, the blocks- notes old fashion book by Lamali (Paris). I love it!

*Le monde est petit, « Traces of Me » fait partie de mon trio de « fashion designer » portugais. Un autre jour, je vous parlerai aussi de cette biologiste convertie dans les années 2000 au monde de la mode et de la décoration.
* The world is small, « Traces of Me » is part of my trio of Portuguese « fashion designer ». Another day, I will also tell you about this biologist who converted in the 2000s to the world of fashion and decoration.

48h, c’est le minimum pour visiter Bélem.
Téléchargement gratuit / Free download

Retrouvez toutes les informations et critiques sur l’application :
1. Centro Cuturel de Belém + Museu Bérardo
2. Torre de Belém
3. Jeronimo + Museu da Arqueologia + Museu da Marinha
4. Padrao dos Descobrimentos + Museu de Arte Popular
5. Museu dos Coches
6. MAAT
7. Cordoaria Nacional
8. Ponte 25 Abril
9. Jardims + Palacio da Ajuda
10. Museu de Etnologia
etc.

Je vous conseille l’hôtel : Palacio do Governador *****

Lisbonne regorge de TOP designers en devenir, car le peuple portugais est aussi créatif que le pays est ouvert sur le monde (le triste épisode du Covid-19 l’a dernièrement rappelé au monde entier). Un réel espace de communication devrait plus naturellement les médiatiser. Le Portugal n’a vraiment rien à envier aux autres nations, mais nul n’est prophète dans son pays ! Cela est malheureux lorsqu’un si petit pays regorge de pépites… et que le Covid 19 succède à la crise de 2010, la double peine (article écrit en février 2020).

Lisbon is full of TOP designers in the making, because the Portuguese people are as creative as the country is open to the world (the sad episode of Covid-19 recently reminded the world). A real communication space should more naturally publicize them. Portugal really has nothing to envy other nations, but no one is a prophet in their country! This is unfortunate when such a small country is full of nuggets … and the Covid 19 succeeds the crisis of 2010, double trouble (article written in February 2020).

#Portugalfazbem

Ce jeudi 14 mai a eu lieu la première rencontre online pour présenter cette nouvelle application qui me semble avoir pour objectif de répondre à cette demande. A suivre.

This Thursday, May 14, took place the first online meeting to present this new application which seems to me to aim to meet this demand. To be continued.

ESTRELA, dynamique internationale, France – Portugal !

Estrela

Français / English

Florence | Calçada CEM & Maud | Sedimento Ceramics Studio

De l’immobilier à Lyon au Pop Art et Street Art à Lisbonne, Calçada CEM

Florence étudie le stylisme modélisme, l’histoire de l’art et des costumes, sa fibre artistique l’oriente vers les galeries d’art. Son destin sera autre, à Lyon, dédié avec succès à la vente immobilière. En 2015, ses clients la dirigent vers Lisbonne : « Aidez-nous à trouver notre local commercial ». Sous le charme de la vie lisboète, l’histoire, Entre Nous, retiendra l’ouverture de Calçada Cem en 2017 : « Mon ami, Philippe, et moi-même avons trouvé ce bel espace, ayant vendu mes agences à Lyon, c’était l’opportunité de revenir à mes premiers amours, l’art contemporain, le vintage, le design, car Philippe lui travaille toujours en France, mais intervient aussi beaucoup dans la sélection des artistes et des œuvres que nous exposons. De l’idée d’un joli concept store avec une cinquantaine de fournisseurs sélectionnés, c’est la galerie d’art spécialisée Pop Art & Street Art qui s’est développé « entre la proximité des artistes portugais et internationaux, et l’enthousiasme de nos clients ».
La passion, l’internationalisation, le marché, font bon ménage à Lisbonne ; même si ce n’est pas « l’eldorado » dont la presse fait les gros titres !
« La galerie nous permet de rencontrer un public très varié, sensible à notre proposition, ainsi qu’un panel d’artistes de toutes nationalités avec lesquels nous essayons d’entretenir un vrai dialogue, ce qui nous permet de répondre à des demandes particulières de la part des collectionneurs. C’est une véritable chance pour nous d’avoir un tel espace dans ce superbe quartier, c’est un écrin idéal et une scène en perpétuel mouvement.

From real estate in Lyon to Pop Art and Street Art in Lisbon, Calçada Cem : Florence studied fashion design, the history of art and costumes, and her artistic flair directed her towards art galleries. His destiny will be different, in Lyon, successfully dedicated to real estate sales. In 2015, her clients directed her to Lisbon: « Help us find our commercial premises ». Under the charm of Lisbon life, the story, Entre Nous, will retain the opening of Calçada Cem in 2017 : « My friend, Philippe, and I found this beautiful space, having sold my agencies in Lyon, it was the opportunity to come back to my first love, contemporary art, vintage, design, because Philippe still works in France but also intervenes a lot in the selection of artists and works that we expose. From the idea of a nice concept store with around fifty selected suppliers, it is the art gallery Pop Art & Street Art that has developed « between the proximity of Portuguese and international artists, and the enthusiasm of our customers « .
The passion, the internationalization, the market, blend in Lisbon ; even if it is not the « eldorado » of which the press makes the headlines.
« The gallery allows us to meet a very varied but sensitive audience, as well as a panel of artists of all nationalities with whom we try to maintain a real dialogue, which allows us to respond to particular requests from the share of collectors. It is a real chance for us to have such a space in this beautiful neighborhood, it is an ideal setting and a scene in perpetual motion.

Street Art – Pop Art – Vintage, CALCADA CEM

De père en fils, Loja do SR. ROCHA

L’équipe Loja do Sr. Rocha

Sr. Rocha ouvre une épicerie en 1976. A son décès, son fils reprend l’affaire en l’agrémentant d’un TOP bistrot. Plat du jour viande ou poisson (6,50 €), un excellent qualité prix. Une équipe fidèle. Nous pouvons y choisir notre vin, fruit, fromage ou autre dans les rayonnages de l’épicerie, et les savourer à table, quelle sympathique initiative.
Comptez 10€ par personne (plat, dessert maison, boisson). Une belle histoire de quartier. Remercions Maud | Sedimento Ceramics Studio, de nous avoir confiée cette dynamique adresse de quartier.

From father to son, Loja do Sr. Rocha Sr. Rocha open a grocery store in 1976. On her death, her son took over the business by decorating it with a TOP bistro. Dish of the day meat or fish (€ 6.50), an excellent quality price. A faithful team. We can choose our wine, fruit, cheese or other in the shelves of the grocery store, what a friendly initiative.
Count 10 € per person (dish, dessert house, drink). A beautiful neighborhood story. Thank Maud | Sedimento Ceramics Studio, for entrusting us with this dynamic neighborhood address.

LOJA do SR. ROCHA

Du webdesign à Rennes à la céramique à Lisbonne, Sedimento Ceramics Studio

Úrsula & Maud | Sedimento Ceramics Studio

Maud étudie la peinture, la photographie, la vidéo aux Beaux-arts de Rennes. Elle se professionnalise dans le webdesign. En 2004, en vacances à Lisbonne, elle s’y installe. Afin d’échapper à son ordinateur, en 2012, elle découvre la céramique en s’inscrivant à un workshop, Maud est rattrapée par sa passion : « je suis devenue accro à la céramique ». Du statut d’élève, à formatrice dans un atelier, elle y rencontre Úrsula, avec qui elle crée en 2016, l’atelier Sedimento | Sedimento Ceramics Studio :
– « Nos tempéraments, nos cultures française et portugaise, complémentaires, ont permis de créer notre propre identité ».
– « Comment cela se passe  t-il ? »
– « Nous avons eu beaucoup de chance » !
– « C’est à dire ? »
– « En 2017, nous cherchions un atelier lorsque la propriétaire de mon appartement m’a parlé d’un garage, un espace de 120 m2 à louer. Nous avons diversifié les activités afin de rentabiliser l’espace et d’ouvrir nos portes à un public le plus large possible : nous avons des résidents permanents, complètements autonomes ; des résidents ponctuels artistes, des débutants en céramique que nous accompagnons dans leur projets le mercredi après-midi, et bien-sur les workshops.
Récemment, nous avons eu l’opportunité de louer un autre espace près de l’atelier, une large vitrine avec vue sur rue qui nous permettra d’exposer notre travail. Cet espace, Sedimento Ceramics Show, ouvrira (probablement) début décembre, sur rendez-vous : un show pour Sedimento et une galerie pour divulguer des artistes céramistes. »

From webdesign in Rennes to ceramics in Lisbon, Sedimento Ceramics Studio Maud studies painting, photography, video at the Beaux-Arts de Rennes. She is becoming professional in the webdesign. In 2004, on holiday in Lisbon, she settled there. In order to escape her computer, in 2012, she discovered ceramics by registering for a workshop, Maud is overtaken by her passion: « I became addicted to ceramics ». From student status, to trainer in a workshop, she meets Úrsula, with whom she creates in 2016, the Sedimento workshop | Sedimento Ceramics Studio:
– « Our temperaments, our complementary French and Portuguese cultures have made it possible to create our own identity ».
– « How is it going ? »
– « We were very lucky »!
– « That is to say ? »
– « In 2017, we were looking for a workshop when the owner of my apartment told me about a garage, a space of 120 m2 for rent. We have diversified the activities to make the space more profitable and open our doors to the widest possible audience : we have permanent residents who are completely independent; punctual artists, ceramics beginners that we accompany in their projects on Wednesday afternoons, and of course the workshops.
Recently, we had the opportunity to rent another space near the workshop, a large window with street view that will allow us to expose our work. This space, Sedimento Ceramics Show, will open (probably) at the beginning of December, by appointment: a show for Sedimento and a gallery to divulge ceramic artists. « 

SEDIMENTO CERAMICS STUDIO

Pourrait-on dire que les français ont la bougeotte ?
Je dirai plutôt que la magie de Lisbonne invite à vivre de sa Passion. Une Passion singulière, communicative, qui par intérêt mutuel et enthousiasme partagé développent des synergies, des réseaux, des connexions… L’eldorado de Lisbonne, c’est cette synergie qui se tisse au fil des rencontres. Il faut de la curiosité et du temps afin que la magie opère.

Could we say that the French have the fagot? I will say rather that the magic of Lisbon invites to live of his Passion. A singular passion, communicative, which by mutual interest and shared enthusiasm develop synergies, networks, connections … The Lisbon Eldorado is the synergy that weaves through the meetings. It takes curiosity and time for magic to work.

De la publicité, à la production de photographie et de cinéma, au design, MID MOD – Original Vintage

Salgado travaille sur le marché de la publicité puis devient producteur de photographie et de cinéma. « Le pas vers le design d’intérieur s’est fait naturellement. Le design a toujours attiré mon attention. J’ai toujours été fasciné par la façon dont le design et la fonctionnalité d’une pièce peuvent et doivent fonctionner ensemble. En 2013, j’ai commencé à travailler avec une décoratrice d’intérieur brésilienne sur des projets de décoration. J’étais manager de projets. J’ai commencé à m’intéresser aux luminaires des années 50, 60, 70, au mobilier portugais de ces décennies, et à collectionner les lampes vintages. Lorsque j’ai réalisé que ma collection était déjà très grande, j’ai créé une entreprise pour les vendre, et cela d’autant plus vite qu’un vaste espace de l’autre de la rue où je vivais depuis plus de 20 ans, était disponible. »

From advertising, to photography and film production, to design, MID MOD – Original Vintage
Salgado works in the advertising market then becomes a producer of photography and cinema. « The step towards interior design has come naturally, design has always caught my eye, and I’ve always been fascinated by how the design and functionality of a room can and should work together. I started working with a Brazilian interior designer on decoration projects, I was a project manager and I started to get interested in fixtures from the 50s, 60s, 70s, the Portuguese furniture of these decades, and collectible vintage lamps.When I realized that my collection was already very large, I created a company to sell them, and that much faster than a large space of the other of the street where I lived for over 20 years, was available. « 

Comment est née votre passion du vintage ?
Le vintage offre une qualité de conception bien supérieure à un grand nombre de pièces contemporaines. Ce second marché élimine la dépense de nouvelles ressources à la production. D’une certaine manière, il contribue à la protection de l’environnement en donnant une nouvelle vie à des pièces originales placées harmonieusement dans l’intérieur de nos clients. Le vintage et le design offrent une opportunité de bon sens exceptionnelle. C’est aussi la flamme qui anime Florence et Maud, notre charmant quartier résidentiel niché à flan de colline a de la chance ».

How was born your passion for vintage? The vintage offers a quality of design far superior to many contemporary pieces. This second market eliminates the expense of new resources to production. In a way, it contributes to the protection of the environment by giving new life to original pieces placed harmoniously in the interior of our customers. Vintage and design offer an opportunity for exceptional sense. It is also the flame that drives Florence and Maud, our charming residential neighborhood nestled on the hillside is lucky.

Quelle époque préférez-vous dans le design vintage ?
C’est une question difficile. Au début, les années 50, 60 ,70 ont retenu mon attention, le milieu du siècle moderne (origine du nom du magasin, Mid Mod, diminutif de Mid Century Modern). Au fil du temps, des mouvements tels que Art Nouveau, Art Déco, Bauhaus, Streamline et Space Age ont enrichi ma collection. Aujourd’hui, nous sommes passionnés de Design du XXe siècle.

Which era do you prefer in vintage design? This is a difficult question. At the beginning, the 50s, 60s, 70s caught my attention, the mid-century modern (origin of the name of the store, Mid Mod, diminutive of Mid Century Modern). Over time, movements such as Art Nouveau, Art Deco, Bauhaus, Streamline and Space Age have enriched my collection. Today, we are passionate about 20th century design.

MID MOD – ORIGINAL VINTAGE

Estrela en français étoile, star, étoilée…

Quartier voisin de Sao Bento, Entre Nous d’octobre dernier, mon coup de cœur lisboète 2018 ; Estrela est mon coup de cœur 2019 ! Les étoiles s’y multiplient, tel Ding Dong Store, ses jeunes et réputés architectes d’intérieur, Maria Joao Gonçalves et Michael Miranda, influenceurs, accompagnés de l’ingénieur Davide Gomes.

Estrela in english star, starry … Neighborhood next Sao Bento, Entre Nous last October, my favorite Lisbon Lisbon 2018; Estrela is my favorite 2019 ! The stars are multiplying, such as Ding Dong Store, its young and renowned interior designers, Maria Joao Gonçalves and Michael Miranda, influencers, accompanied by the engineer Davide Gomes.

DING DONG STORE

1000 mercis

Florence, Maud, en votre compagnie, je suis fière d’être française. Un accueil comme à la portugaise : on parle, on bosse, on rigole, on stresse, on partage, c’est la vie !
Salgado, les équipes Rocha et Ding Dong, les portugais qui nous accueillent si bien, encore et toujours MERCIII. L’ouverture vers les autres comme la diversité culturelle est essentielle.

Thank you Florence, Maud, in your company, I am proud to be French. A welcome like the Portuguese : we talk, we work, we laugh, we stress, we share, it’s life!
Salgado, the Rocha and Ding Dong’s team, the Portuguese who welcome us so well, again and again THANK YOU. Opening to others as cultural diversity is essential.

Retrouvez mes coups de cœur, l’agenda Adeline A Lisbonne, les inaugurations de la semaine, marchez dans mes pas (J-2)…
Plus de 1000 adresses géolocalisées entre 7 fantastiques collines (effacées via l’application  gratuite).

Find my favorites, the agenda Adeline A Lisbonne, inaugurations of the week, walk in my steps (J-2) …
More than 1000 geolocated addresses between 7 fantastic hills (cleared via the free application).